Articles

  • Wadja Jean-Charles - Décembre 2005

    Wadja Jean-Charles intègre en 2003 par la voie PC (3/2), l’Ecole Centrale d’Electronique de Paris.
    Actuellement en première année.
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · La particularité de notre école est sa forte relation avec les entreprises et laboratoires, gage d’une très grande réactivité. En effet, nombreux sont nos professeurs qui occupent un poste à responsabilité à l’extérieur de nos murs. On peut donc avoir une vision en « temps réel » de leur métier tout en profitant (...)

  • VERSAVEL Matthieu - Décembre 2005

    VERSAVEL Matthieu intègre en 2000, par la voie PC (3/2) l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier (ENSCM).
    Prépare actuellement un doctorat de chimie (PhD en chimie des matériaux), à l’Université de l’Alberta, à Edmonton dans l’ouest canadien.
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · L’ENSCM est la deuxième Ecole de Chimie en France de part son recrutement. · L’école est bien reconnue dans l’industrie (pharmaceutique et industrie des polymères notamment). · Beaucoup (...)

  • Vaussier Julien - Décembre 2005

    Vaussier Julien intègre en 2003, par la voie PC (3/2), le Magistère de Physico-Chimie Moléculaire de l’Université Paris Sud XI (Orsay )
    Actuellement en Première Année
    Les points forts de cette école : La formation : · Formation de haut niveau co-accréditée par l’E.N.S. Cachan . · Les études comprennent beaucoup de TP ainsi qu’un stage de 6 semaines minimun dans un laboratoire de Recherche . · Deux filières s ’offrent aux étudiants : la première, Recherche-Enseignement qui est axée sur de nombreux T.P. (...)

  • TRANCART Domitille - Décembre 2005

    TRANCART Domitille intègre en 2000, par la voie PC (3/2) l’Ecole CPE (Lyon).
    Termine sa 3ème année.
    Les points forts de cette école :
    L’emploi et la recherche :
    · Très bonnes relations avec les entreprises, notamment les entreprises étrangères.
    · Possibilité de faire une année en entreprise entre la 2 ème et la 3 ème année en France ou à l’étranger .
    La formation :
    2 filiales : chimie et électronique.
    · En chimie, 3 options en 2 ème année : chimie organique, analytique ou génie des procédés.
    · En (...)

  • Thébault Damien - Décembre 2005

    Thébault Damien intègre en 2000 par la voie PC (5/2), ENS Chimie de Clermont Ferrand
    Actuellement e n recherche d’emploi. Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · Pour la recherche d’emploi l’Association des Anciens Elèves met en œuvre de nombreuses actions notamment un envoi journalier de toutes les annonces qu’ils reçoivent des recruteurs et qu’ils cherchent eux même. Evidemment, les principales entreprises de l’auvergne font parti du CA. Sinon Il existe beaucoup de liens (...)

  • Stéphant Jean-Christophe - Décembre 2005

    Stéphant Jean-Christophe intègre en 2001, par la voie PC (5/2), l’ENSI de Bourges.
    Actuellement en troisième année option Risques et Accidents Industriels .
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · Le bassin d’emploi du Cher est essentiellement constitué du secteur de la défense (GIAT Industries, DGA, MBDA -ex EADS) et de l’automobile (Mecachrome et Michelin). Quelques élèves (environ 10 à 15%) trouvent leur premier emploi dans la Région Centre et Paris reste un pôle (...)

  • Saillard Matthieu - Décembre 2005

    Saillard Matthieu intègre en 2003, par la voie PC (3/2), l’EPF (anciennement école polytechnique féminine, devenue mixte depuis 1994, et qui par conséquent ne décline plus son sigle.
    Actuellement en 1 ère année de cycle ingénieur
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · En ce qui concerne la position de l’école par rapport aux entreprises, j’ai peur que mon opinion n’ait pas grande valeur. Toutefois, je peux donner le rang de l’EPF dans divers classement parus dans les journaux (...)

  • Ramos Clamotte Joachim - Décembre 2005

    Ramos Clamotte Joachim intègre en 2000 par la voie PC (5/2), l’ ESM2 (école supérieure de mécanique de Marseille). Désormais EGIM (école généraliste d ’ingénieurs de Marseille) qui est la réunion des 3 ENSIs Marseillaises : ESM2 (mécanique et modélisation), ENSPM (physique ondulatoire et optique),ENSSPICAM (chimie), plus l ’ESIM. L’EGIM est passée sur concours centrale, en attendant la légalisation de l’appellation « centrale Marseille ». Maintenant Ingénieur R&D pour une jeune entreprise : Protomed, (...)

  • Le Maréchal Gaëlle - Décembre 2005

    Le Maréchal Gaëlle intègre en 2002 par la voie PC (3/2), l’Ecole Supérieure de Chimie Physique et Electronique de Lyon : ESCPE ou CPE Lyon : ENSI (CCP) de Chimie
    Actuellement 2 ème année de la section Chimie - Génie des Procédés..
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · CPE Lyon est réputée pour être actuellement l’école de Chimie qui a le plus d’ouverture à l’international ! Nous avons la possibilité de faire notre troisième (et dernière année ! ) dans une université étrangère (...)

  • Lecointe Alexandre - Décembre 2005

    Lecointe Alexandre intègre en 2001 par la voie PC (5/2), CPE Lyon.
    Effectue actuellement une année en entreprise en Angleterre chez GlaxoSmithKline (stage entre la deuxième et la troisième année d’étude)
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · Le secteur de la chimie est depuis quelques années en crise. Malgré cela les étudiants de CPE réussissent a trouver un emploi assez rapidement. un étudiant sur trois est recrute avant diplôme et 63% ont trouvé un emploi en moins de 4 mois. (...)

  • Grandmarre Antoine - Décembre 2005

    Grandmarre Antoine intègre en 2000, par la voie PC (3/2) l’Ecole Européenne de Chimie, Polymères et Matériaux de Strasbourg (ECPM).
    Se prépare à partir au Japon pour préparer un doctorat de chimie.
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · Les relations avec l’Allemagne sont très développées, il est très simple d’y effectuer des stages par le biais des relations établies par l’école, et il existe un cursus franco-allemand qui aboutit l’obtention d’un double-diplôme, et ceci sans (...)

  • Favier Benjamin - Décembre 2005

    Favier Benjamin intègre en 2003 par la voie PC (3/2) puis la faculté, l’ E.N.S .M.A. (Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d’Aérotechniques) de Poitiers (sur le site du Futuroscope).
    Actuellement en première année.
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · L’école fait partie de deux réseaux d’écoles : le GEA et Polyméca. Les rapports avec l’entreprise sont favorisés vers des entreprises aérospatiales d’ordre international (Dassault...) ; mais également vers tout ce qui touche à (...)

  • Esteban Alexandra - Décembre 2005

    Esteban Alexandra intègre en 2002, par la voie PC (3/2), l’Eco E.N.T.P.E. ( Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat, www.entpe.fr ) de Vaulx-en-Velin (69).
    Elève civile de 2 e année .
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · Du point de vue de l’emploi il y a deux situations très différentes à l’E.N.T.P.E. : environ les ¾ de chaque promotion sont des élèves-ingénieurs fonctionnaires, payés pendant les trois années d’étude à l’E.N.T.P.E. et avec la sécurité de l’emploi (...)

  • Dupré Cécilia - Décembre 2005

    Dupré Cécilia intègre en 2001, par la voie PC (3/2), le Magistère de Physique Fondamentale d’Orsay.
    Maintenant en 2ème année d’école d’ingénieur, l’ENSTA (Ecole Nationale Supérieure de Techniques Avancées) à Paris, intégrée en Admission sur Titre.
    Les points forts de cette école : Les points forts du Magistère de Physique Fondamentale : Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit d’un diplôme en 3 ans, regroupant la licence, la maîtrise et le DEA ou DESS, et qui ajoute à ces diplômes différentes formations (...)

  • Daniel Dit Andrieu Ludivine - Décembre 2005

    Daniel Dit Andrieu Ludivine intègre en 2001 par la voie PC (5/2), E.N.T.P.E. (E cole nationale des travaux publics de l’état).
    Actuellement étudiante fonctionnaire en 3 ème année, voie d’approfondissement : Gestion, double cursus : DEA de sciences politiques à l’IEP de Grenoble.
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · L’ENTPE forme des ingénieurs fonctionnaires et civils. Les premiers sont destinés principalement à devenir des cadres du ministère de l’Equipement. Les types de (...)

  • Karine Charlet - Décembre 2005

    Karine Charlet intègre en 2001, par la voie PC (3/2), 2001 en 3/2 l’ENSIACET à Toulouse, dans le département Matériaux et Procédés.
    Actuellement en 3ème année de l’A7, option Durabilité des Matériaux et des Structures, en stage à Air Liquide (Jouy-en-josas, 78) pour 6 mois
    Les points forts de cette école :
    L’emploi et la recherche : · Chaque laboratoire de recherche de l’école a des contacts dans des entreprises du monde entier. Je ne connais pas tous les laboratoires de l’école, mais seulement le (...)

  • Brune Yves - Décembre 2005

    Brune Yves intègre en 2001 par la voie PC (5/2), l’E.N.S.H.M.G. ( Ecole Nationale Supérieure d’Hydraulique et de Mécanique de Grenoble ).
    . Actuellement en stage de fin d’étude (fin de 3 e année) chez Atofina à Lacq (à côté de Pau)
    Les points forts de cette école : L’emploi et la recherche : · L’école offre de nombreux contact avec les entreprises au travers de projets d’études (partenariat) ou de cours qui sont donnés par des intervenants extérieurs (ex cours de 3 e année d’aérodynamique de par un (...)

  • Berrou Olivier - Décembre 2005

    Berrou Olivier intègre en 1998 par la voie PC (5/2), l’ ENSTA (école supérieure de mécanique de Marseille). Actuellement en troisième année, stage de fin d’étude à la Compagnie Générale des Eaux à Neuilly-sur-Marne pour 5 mois.
    Les points forts de cette école :
    L’emploi et la recherche : · emploi : en ce moment c’est difficile, mais je crois que c’est pareil pour beaucoup d’ingénieurs. Sinon auparavant ça allait bien (2-3 mois en moyenne pour trouver un emploi). · recherche : énormément de possibilités de (...)

  • Bardon Cédric - Décembre 2005

    Bardon Cédric intègre en 2000 par la voie PC (5/2), l’ ESTP (École Spéciale des Travaux Publics).
    Actuellement Ingénieur Travaux chez BOUYGUES BTP.
    Les points forts de cette école :
    L’emploi et la recherche : Grande école formatrice pour le secteur du BTP, 1er secteur industriel français. L’ESTP est réputée et reconnue pour la qualité de sa formation.
    Le secteur du BTP est et sera toujours présent dans les années à venir. La société ne cesse de progresser dans ces infrastructures. Aujourd’hui, la (...)