Publié : 6 juin

ECS1 - Vocabulaire Philosophie

Absolu  : sans relation à. Par extension : indépendant, autosuffisant, inconditionné / Relatif  : en relation à. Par extension : dépendant, conditionné.
Abstrait  : tiré de, extrait de, séparé. Résultat d’une action ou d’un processus d’abstraction / Concret  : complet, la réalité prise comme un tout.
Possible  : en logique, un concept ou une proposition qui ne contient pas de contradiction (l’impossibilité logique est le contradictoire, càd l’impensable) / Contingent  : (1) ce qui peut ne pas être ou être autrement (2) ce dont l’opposé contradictoire est possible / Nécessaire  : (1) ce qui ne peut pas ne pas être ou être autrement (2) ce dont l’opposé contradictoire est impossible
Essentiel  : relatif à l’essence => essence : l’ensemble des caractéristiques qui permettent de définir quelque chose (sens proche de « nature ») / Accidentel  : relatif à l’accident => accident : ce qui s’ajoute à l’essence mais sans la modifier
Expliquer  : étymologiquement déployer, donc développer, analyser. En sociologie, retrouver un déterminisme (relation nécessaire cause/effet) permettant de rendre compte d’un phénomène (convient aux phénomènes naturels et comportements animaux) / Comprendre : étymologiquement prendre avec, donc rassembler, embrasser, synthétiser. En sociologie, dégager le sens d’une conduite en partant du principe qu’elle en a un (ne convient qu’aux phénomènes humains)
Identité  : caractère de ce qui est ou demeure le même, à distinguer de l’égalité qui peut convenir avec la différence.
Immédiat  : sans médiation / Médiat  : avec médiation
Intuitif < intuition : acte de l’esprit au moyen duquel une connaissance est saisie immédiatement / discursif < discours. Une connaissance discursive est une connaissance médiatisée (donc au terme d’un raisonnement, d’une déduction etc.)
Objectif  : ce qui vaut pour l’objet < objet : ce qui fait face à la conscience (distinguer de neutre, impartial) / Subjectif  : ce qui vaut pour le sujet (distinguer de partial, personnel)
Universel  : ce qui vaut pour la totalité de la sphère d’un concept / Particulier  : ce qui vaut pour une partie de la sphère d’un concept / singulier  : (1) vaut pour un seul (2) vaut pour un seul mais universalisable. En logique le singulier est la synthèse de l’universel et du particulier / général  : obtenu par généralisation du particulier (distinguer de universel)