Publié : 22 mai

La spécialité des Sciences de la vie et de la Terre en Terminale S

Informations pratiques :
- 2 heures de travaux pratiques par semaine en groupe à effectif réduit (18 élèves au maximum)
- à l’écrit du baccalauréat, un exercice différent des non spécialistes, l’exercice de type II – 2 : « Pratique d’une démarche scientifique dans le cadre d’un problème scientifique à partir de l’exploitation d’un ensemble de documents et en mobilisant ses connaissances  », sur 5 points
- aux épreuves pratiques du baccalauréat (Evaluation des Compétences Expérimentales), un élève spécialiste SVT peut avoir à traiter soit un sujet portant sur le programme spécifique commun à tous, soit un sujet portant sur le programme de spécialité
- le coefficient de l’épreuve globale de SVT passe alors de 6 à 8

Ce qu’apporte la spécialité SVT par rapport à l’enseignement spécifique commun à tous les élèves de TS :
- des thèmes d’étude différents
- un enseignement qui prend appui sur des activités pratiques très diversifiées, notamment dans l’utilisation de l’EXAO, « EXpérimentation Assistée par Ordinateur »
- un entraînement supplémentaire au raisonnement scientifique
- une plus grande ouverture vers des voies d’orientation très variées dans le supérieur

Les grands thèmes du programme :

- La Terre dans l’Univers, la Vie et l’Evolution du vivant – Energie et cellule vivante

  • Les grands types de métabolisme : photosynthèse, respiration, fermentation
  • Le fonctionnement de la cellule musculaire squelettique

- Enjeux planétaires contemporains – Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l’avenir

  • Evolution de la composition de l’atmosphère en relation avec des grands phénomènes géologiques et biologiques
  • Les indices de variations climatiques dans le passé
  • Connaître les acteurs du système climatique pour prévoir l’évolution future du climat
  • Etude d’une période climatique donnée

- Corps humain et santé : Glycémie et diabètes

  • Causes de la variation de la glycémie : rôle des enzymes dans la digestion des glucides alimentaires
  • Acteurs du système de régulation de la glycémie : foie, muscles, pancréas
  • Des dysfonctionnements du système de régulation de la glycémie : les diabètes