Publié : 19 décembre 2005

Grandmarre Antoine

Grandmarre Antoine intègre en 2000, par la voie PC (3/2) l’Ecole Européenne de Chimie, Polymères et Matériaux de Strasbourg (ECPM).

Se prépare à partir au Japon pour préparer un doctorat de chimie.

Les points forts de cette école :
L’emploi et la recherche :
· Les relations avec l’Allemagne sont très développées, il est très simple d’y effectuer des stages par le biais des relations établies par l’école, et il existe un cursus franco-allemand qui aboutit l’obtention d’un double-diplôme, et ceci sans prolongement de la durée d’études, contrairement aux autres écoles.L’ENSCM est la deuxième Ecole de Chimie en France de part son recrutement.

La formation :
· La formation de première année en chimie physique et en statistiques est assez poussée, ce qui permet d’acquérir rapidement des connaissances nécessaires dans d’autres branches de la chimie (par exemple, la spectroscopie employée en chimie organique ou minérale est un problème de mécanique quantique) et à la compréhension de phénomènes physico-chimiques en oeuvre dans l’industrie.
· Les cours de spécialité dans chaque filière (chimie organique, chimie analytique, polymères et matériaux) sont de hauts niveaux.
· Un autre point fort de l’école est l’effort fait sur l’apprentissage des langues étrangères. Plus que les cours de langues eux-mêmes, les cours de sciences en langues étrangères font progresser très vite. De plus, il existe à Strasbourg des cours facultatifs de Russe, d’Italien et de Japonais accessibles (entre autres) aux élèves de l’ECPM. 

Souvenir du Lycée :
Du Lycée Corneille je me souviens d’une ambiance détendue malgré un rythme de travail intensif, et de cours qui évitaient de tourner au bachotage. Au contraire, j’ai eu le sentiment qu’on nous apprend à réfléchir plutôt que d’ingurgiter des exercices pour espérer, le jour du concours, pouvoir résoudre un problème en reproduisant plus ou moins quelque chose qu’on aurait déjà fait.

Evaluer la taupe :
La formation en taupe donne de très bonnes bases qui servent ensuite dans toutes les branches, souvent là où on ne s’y attend pas. On comprend plus vite tout ce qui est abstrait grâce à notre bagage mathématique, et l’accent mis sur la qualité de la présentation des exposés scientifiques acquises en prépa par le biais des colles fait gagner un temps précieux par la suite.