Publié : 19 décembre 2005

DURAND-GASSELIN Benoit

DURAND-GASSELIN Benoit intègre en 2002, par la voie PC* (5/2) l’Ecole Centrale de Lyon.

Fin de 3e année, option "Transports-Terrestres", début d’un stage de fin d’étude chez Delphi à Paris en Avril 05

Les points forts de cette école :
L’emploi et la recherche :
Centrale Lyon se caratérise par la puissance de sa recherche et la proximité des entreprises.
35% des jeunes diplômés débutent dans l’industrie, 18% dans l’informatique, 15% dans le conseil. Les Centraliens de Lyon commencent comme ingénieurs de projet, ingénieurs experts, ingénieurs entrepreneurs, ingénieurs conseils, ingénieurs de production, exploitation ou logistique... Entreprises qui ont recruté le plus de jeunes diplômés Centraliens de Lyon ces deux dernières années : PSA, Accenture, Renault, SNECMA, General Electric. Entreprises dans lesquelles les Centraliens de Lyon sont les plus nombreux : Renault, PSA, EDF, Accenture, IBM. 

La formation :
Centrale Lyon propose un enseignement très diversifié (Physique, Maths, Info, Langues, Sciences humaines et Gestion...) et une année de spécialisation dans une des 15 options à l’Ecole, à l’Etranger ou dans un établissement partenaire (EM Lyon, Intergroupe des Ecoles Centrale...) . L’enseignement scientifique est très théorique les deux premières années (surtout en maths...) avec cependant une ouverture vers les sciences humaines, et des projets, TP... Et aussi : des activités associatives et sportives très nombreuses !!

Souvenir du Lycée :
Du Lycée Corneille je me souviens du couloir au premier étage de Joyeuse qu’on surnommait "la galerie des glaces", de mon groupe de colle en 5/2 et des bons moments qu’on a passés ensemble. Ce sont des souvenirs inoubliables ; les années de prépa permettent de lier de grandes amitiés !

Evaluer la taupe :
Le rythme en prépa est très soutenu, et mon année de 5/2 m’a permis de comprendre le sens physique des choses, d’avoir du recul sur ce que j’apprenais et d’acquérir des méthodes et des connaissances essentielles pour poursuivre sa formation scientifique. Ce que j’ai apprécié, c’est l’encadrement dont j’ai bénéficié et les encouragements de mes professeurs malgré les moments d’hésitation.