Publié : 19 décembre 2005

Brune Yves

Brune Yves intègre en 2001 par la voie PC (5/2), l’E.N.S.H.M.G. ( Ecole Nationale Supérieure d’Hydraulique et de Mécanique de Grenoble ).

. Actuellement en stage de fin d’étude (fin de 3 e année) chez Atofina à Lacq (à côté de Pau)

Les points forts de cette école :
L’emploi et la recherche :
· L’école offre de nombreux contact avec les entreprises au travers de projets d’études (partenariat) ou de cours qui sont donnés par des intervenants extérieurs (ex cours de 3 e année d’aérodynamique de par un ingénieur de Dassault, cours de combustion par un ingénieur de EADS...).
· Les possibilités de partir effectuer sa 3 e année à l’étranger sont énormes : Québec, Chili, Allemagne, Angleterre, Singapour, Etats-Unis, Espagne... presque la moitié de la promo part en 3 e année. De même pour les stages

La formation :
· Etant dans une filière où prédomine la mécanique des fluides, aspects théoriques et expérimentaux sont mêlés. Les phénomènes étant la plupart du temps difficile à mettre en équation, des lois expérimentales sont à créées pour apporter un aspect théorique à la discipline. Mais les applications pratiques sont rencontrées dans la vie de tout les jours : aérodynamisme (d’un avion par exemple), dimensionnent d’un canal ou d’un barrage...les applications sont nombreuses et parfois inattendue (étude de la décantation des morceaux de framboises dans la glace...)

Souvenir du Lycée :
Du Lycée Corneille Du lycée Corneille, je me souviens ......
J’ai eu le même professeur de math pendant mes trois ans de prépa, n’étant pas originaire de Rouen, je l’ai plus vu que mes parents ! Les clichés sur les profs de prépa froids et tortionnaire sont parfois vérifiés mais cela reste des exceptions. Ils sont plus là pour nous aider à nous construire surtout en spé (même si parfois les méthodes sont radicales)

Evaluer la taupe :
La formation en taupe est très générale et souvent assez poussée pour ce qui nous attends après. La taupe donne plus que les bases pour poursuivre en école d’ingénieur. Ce qui est dure c’est d’intégrer une école mais pas d’en sortir. Je pense que c’est un bon investissement pour l’avenir et pas une perte de temps, il faut accepter d’en baver (plus ou moins) pour après avoir la vie « tranquille ». La taupe apporte aussi du point de vue de la capacité de travail et des faculté d’analyse et de synthèse en plus des connaissances théorique indispensable. De même en école où ce sont les méthodes de travail et d’analyse plus que les connaissances théoriques qui sont perfectionnées.