Publié : 9 novembre 2009

LA SECTION NORVEGIENNE DU LYCEE EN QUELQUES DATES

Rentrée


scolaire 1918, 42 jeunes norvégiens sont accueillis.


Promotion 1919-1920

Une subvention spéciale du Comité de l’Association franco- norvégienne de Paris a permis de leur installer et de leur aménager, à proximité de leur dortoir, au premier étage du Petit Lycée joyeuse, un Cercle qu’ils dénomment « Ganner Roll Club », club de Rollon le coureur.


"Nous en resterons maîtres et seigneurs" est la devise de la Section Norvégienne.

En octobre 1938, pour la première fois depuis son existence, la Norvège n’envoie pas son contingent de jeunes à Rouen. Tension politico-militaire en Europe oblige. Mais déjà, plus de deux cents jeunes Norvégiens étaient passés par Corneille forgeaient en leur pays, en occupant souvent des postes à haute responsabilité, les premiers maillons d’une longue chaîne future. Les liens ne furent jamais réellement coupés entre Oslo et Rouen. Ainsi, en 1946, l’association des anciens Norvégiens de Corneille envoyait aux écoliers rouennais et à leurs maîtres, trente tonnes de vivres.
Dès 1945, Jean Lescoffier reprend le flambeau de la section auprès des autorités françaises et norvégiennes. Il fallut convaincre les familles que leurs jeunes ne mourraient pas de faim à Rouen, malgré les restrictions... et c’est seulement en 1950, que dix élèves de 16 à 18 ans donnèrent une seconde vie à la section qui renaissait. Le 18 novembre 1950, une cérémonie officielle marque la réouverture de la section. Les liens sont renoués. On inaugure la salle Lescoffier qui sera le foyer des jeunes Norvégiens et la vie reprend, presque comme avant.

50ème ANNIVERSAIRE

En février 1969, on célébrait au lycée avec faste, le demi-siècle de la section. Trois Croix de Saint-Olav sont décernées à MM. Vincent et Douvin, Professeurs au Lycée, et à M. Andresen, Consul du Danemark et ancien élève. On scelle une plaque commémorative. Nombre d’anciens avaient fait le voyage pour plonger dons le passé et renouer avec leur vieux Lycée.

Sonja de Norvège, princesse royale, rend visite aux Norvégiens du lycée en novembre 1987.

Depuis 1989, les jeunes sont accueillis chaque week-end dans des familles rouennaises, ce qui renforce encore l’ancrage dans la vie locale. Mais, c’est toujours dans leur foyer, baptisé le Valhala, que les jeunes Norvégiens se retrouvent pour se détendre.


La Fête Nationale le 17 mai est chaque année l’occasion d’un défilé en ville en costume traditionnel et a une levée des couleurs dans la cour d’honneur du Lycée.


Documents joints