Publié : 16 juin
Format PDF {id_article}

Compte-rendu de la séance n°2 du CVL

1) Club journal :

Le projet d’étendre La Corneille au reste du lycée a été mis en place depuis le dernier CVL avec la création d’une adresse mail : journal.pcorneille@gmail.com . Cependant, le manque de communication entre les personnes intéressées n’a pas permis de diffuser plus d’un article. C’est pour cela qu’une diffusion sera faite par le biais des téléviseurs du restaurant scolaire, de Pronote et de l’ENT, mais aussi par un affichage à divers endroits du lycée. La prochaine édition de la « Corneille 2.0 » est prévue pour le 1er mars 2020.

2) Reconduction du projet de permaculture :

Une affiche a été réalisée par Alexandre Catanéo, l’élève qui prend en charge l’atelier cette année. Il est prévu qu’elle soit rapidement diffusée par les téléviseurs en s’adressant à M. Siméon. Mme Olivier, l’ ancienne agent comptable du lycée nous a appris que M. Leyrolle a commandé des bulbes d’ail et de tulipe. Le budget restant de l’année dernière s’élevant à 429,54€, cette commande sera réalisée au plus vite. À la première séance, A. Catanéo n’ayant eu aucun élève, il a été proposé que l’atelier soit présenté par le biais d’une rapide présentation au début d’un cours, ou par celui des élèves délégués de chaque classe.

3) Le Tutorat :

Le directeur adjoint de l’école d’Architecture de Darnétal a été contacté, il est favorable au projet de tutorat. Deux formules sont évoquées : une immersion des lycéens dans l’école et/ou un tutorat épistolaire avec des étudiants en première année, anciens élèves de Corneille dans l’idéal. Ce projet sera évoqué au Conseil Scientifique et Pédagogique de l’école, nous sommes donc dans l’attente d’un retour.

Un tutorat a été mis en place entre les terminales et les classes CPGE de Corneille par Mme Petit. Il a pour but d’aider les élèves de terminale dans leur orientation ainsi que d’offrir un soutien bénévole. Il y a environ 25 volontaires de CPGE (des classes MP, PC, BCPST2 et PCSI1) et environ 15 volontaires en terminale. Il y a déjà des retours positifs de ce projet qui semble être bénéfique pour les élèves de terminale.

Au dernier CVL, il avait été convenu que certains élèves de première pourraient aller témoigner lors des réunions de présentation des spécialités destinées aux secondes afin d’aider ces derniers dans leur choix. Les élus de seconde ont fait remonter beaucoup d’interrogations de la part de leurs camarades, notamment vis-à-vis des spécialités Mathématiques et Sciences de la Vie et de la Terre qui n’ont pas été présentées lors de ces réunions. La date limite d’inscriptions des élèves de seconde étant fixée entre le 17 et le 20 juin 2020, il a été proposé, sur le même principe que pour les méridiennes actuelles pour le supérieur, d’organiser neuf autres méridiennes pendant la première quinzaine d’avril pour les neuf spécialités proposées au lycée (éventuellement deux créneaux par spécialité afin de permettre à chacun de s’y rendre en fonction des différents emplois du temps). Ces réunions seront destinées aux élèves de seconde volontaires sur inscription avec la présence d’un professeur de la spécialité ainsi que quelques élèves de première ayant des avis positifs et négatifs sur la spécialité, ce qui permettra d’avoir un avis objectif. Une heure de cours (et seulement une afin de limiter les abus) pourrait être banalisée afin de permettre aux élèves n’ayant qu’une heure pour déjeuner de se rendre à l’une des réunions.
Des élus de première en section audiovisuel on fait remonter le fait que la méridienne sur le BTS audiovisuel n’avait pas été très claire au niveau du choix des spécialités. Mme Charré, professeure au BTS, a expliqué que lors de la méridienne (qui a eu lieu vers novembre/décembre 2020), ils n’avaient pas toutes les informations. Elle a alors proposé d’organiser une rencontre entre des élèves de première intéressés et les étudiants du BTS.

4) Plan de lutte contre le harcèlement :

Une intervenante a été conseillée par un professeur de l’établissement mais il n’y a pas encore eu de prise de contact. Les élèves élus, auxquels le projet tient particulièrement à cœur ont insisté sur le fait qu’une intervention systématique dans les classes était nécessaire. Cette action aurait pour objectif d’expliquer ce qu’est le harcèlement, de montrer la différence avec la pression scolaire ainsi que d’inciter les élèves victimes ou spectateurs de scènes de harcèlement à en informer les CPE. Selon les élèves, des témoignages poignants sont nécessaires (peut-être par le biais de La Corneille) pour permettre une réelle prise de conscience. La question d’une sensibilisation pour les enseignants (par exemple sur la manière de réagir face à une situation de harcèlement) a été soulevée. Le Proviseur nous a appris que ces formations existent déjà mais qu’elles ne sont pas obligatoires. Mme Charré a aussi proposé que l’intervention ait pour fondement un témoignage ou un court-métrage sur le harcèlement pour faire réagir les élèves entre eux.

5) Compte rendu de l’inter-CVL :

Un inter-CVL est une réunion rassemblant deux élus des CVL de chaque lycée de la région. Il a eu lieu le 15 janvier 2020 à la maison de l’université à Mont-Saint-Aignan. L’axe principal en était le développement durable. Plusieurs projets ont été évoqués :
-  Soirée Club : concert destiné aux lycéens. Des affiches et flyers sont d’ores et déjà visibles dans le lycée.
-  Fest’Art : festival qui rassemble tous les talents des lycéens est organisé par la Maison Des Lycéens de Normandie. Les affiches n’ont pas encore été faites, elles seront communiquées par les organisateurs. Ce festival aura lieu au lycée Jules Verne de Mondeville (14).
La question d’une MDL (Maison Des Lycéens) a été soulevée. C’est une association entièrement gérée par des élèves permettant de réaliser des projets à l’intérieur et à l’extérieur du lycée. Cependant, une MDL est souvent associée à un adulte, prélevé sur les ressources de l’établissement, ainsi qu’à un lieu. Dans le lycée actuel, le lieu le plus approprié serait le foyer, entièrement géré par des élèves, « les gérants » dont Jacques Tellier, un membre du personnel du laboratoire de physique-chimie, est le référant adulte, mais qui reste assez petit. En fait, la présence d’Oracle dans le lycée comme soutien dans des projets d’élèves a permis de conclure qu’une MDL n’était aujourd’hui pas nécessaire au lycée. La question se posera sûrement une deuxième fois dans les nouveaux locaux, lorsque le foyer des élèves sera plus grand.

6) Financement et Oracle :

L’idée de refaire des sweats est retenue. Un appel à candidature sera fait pour la création d’un logo représentant le lycée par les élèves. Il devra être facile à reproduire sur différents supports. Le logo sera choisi par un jury composé d’élèves et d’adultes de l’établissement, probablement le même que celui du concours photo lancé par Oracle. Des affiches seront rapidement disposées dans le lycée pour lancer le concours. La diffusion pourra aussi se faire par le biais des téléviseurs de la cantine en contactant M. Siméon : maintenanceinfo.0760090k@ac-rouen.fr . Ce logo servira aussi sûrement pour des éco-cups.

7) Retour sur les photos de classe et le carnaval :

Mme Charré a souhaité faire un retour sur ces deux projets :
-  Photo de classe : Il est compliqué de communiquer avec les élèves. De nombreuses classes ne sont pas venues chercher le bon de commande ou n’ont pas envoyé de mail à l’adresse indiquée : corneilleprod@gmail.com . Il y a un problème de communication pour faire passer les informations et pas encore de réelle solution.
-  Carnaval : projet à reconduire l’année prochaine malgré le faible nombre de participants. La date a été donnée trop tard, il est envisagé pour l’année prochaine d’annoncer dès le début d’année le carnaval même si la date est donnée plus tard afin que chacun puisse mieux anticiper. Les photos de l’édition 2020 pourraient être diffusées sur les téléviseurs de la cantine un peu avant l’édition 2021 afin de donner envie et de « teaser » l’évènement.

le 06/02/2020