Publié : 3 février

QUEMIN Thomas


QUEMIN Thomas


Terminale S, spé Physiques Chimie, à Jehan Ango de Dieppe
prépa PCSI puis PC* à CORNEILLE


Centrales Nantes en 2014




Spécialités et Points forts de l’Ecole
Ecole d’ingénieur généraliste bénéficiant du réseau centralien. Il existe des doubles diplômes (ingénieur-manager avec Audencia, ingénieur-architecte
avec l’ENSA, ingénieur-marin avec l’Ecole Navale) ainsi que des contrats en alternances. Un séjour à l’étranger (un semestre environ) est obligatoire afin de valider le diplôme d’ingénieur centralier.

Premières expériences professionnelles
Stage de 1ère année (dit “Stage ouvrier”) effectué à PLASTUNI Normandie. Stage ingénieur de 2ème année chez MANN+HUMMEL
(équipementier automobile) en Allemagne. Stage de fin d’études chez MAZARS (Cabinet d’Audit et de conseil).
Je suis actuellement en Mastère Spécialisé à HEC Paris en Management de Grands Projets (MGP).


La formation en classe préparatoire et les souvenirs du lycée Corneille
Après le bac S, je ne savais pas vraiment vers quoi m’orienter et je savais que les classes préparatoires étaient très bien réputées et qu’elles amenaient à des postes haut placés. Egalement intéressé par les matières scientifiques je me suis donc tourner vers le Lycée Corneille du fait de sa bonne réputation et de sa proximité par rapport au domicile de mes parents. De plus, je connaissais déjà vaguement les écoles Centrale et c’est ce type d’école que je visais. Très rapidement, j’ai pu découvrir le rythme extrêmement soutenu des classes préparatoires qui m’a forcé à apprendre à travailler efficacement. A l’issue des deux années, j’avais une méthode de travail très efficace et c’est grâce à cette méthode que j’ai pu passer les concours et intégrer l’Ecole Centrale de Nantes.
Ce que je retiendrais de mes classes prépa, c’est avant tout un sacrifice de deux années de travail mais également des amis, une entraide entre camarades et une très bonne préparation pour la suite.