Publié : 28 janvier

Voyage de la terminale L à Auschwitz

Dans le cadre d’un projet interdisciplinaire (histoire, philosophie, cinéma-audiovisuel), les 25 élèves de la terminale L du lycée se sont rendus en Pologne le 24 janvier sur le site d’Auschwitz-Birkenau. Le projet a notamment pour objectif de faire réfléchir les élèves à la relation entre mémoire et histoire. Il prend pour fil conducteur la destinée de Denise Holstein, élève du lycée Corneille en 1942-1943. Elle a été arrêtée le 15 janvier 1943, à 15 ans, avec sa famille résidant rue Jeanne d’Arc à Rouen, dans le cadre de la rafle des juifs de Rouen et de Seine Inférieure décidée par le préfet au service du régime de Vichy. Après plus d’un an passé entre le camp de Drancy et le centre de Louveciennes (région parisienne) au service d’enfants juifs, Denise est finalement déportée vers Auschwitz avec les enfants dont elle s’occupe le 31 juillet 1944 (convoi N°77, le dernier à être parti de la région parisienne vers les camps).

Sélectionnée pour le travail à son arrivée au camp alors que les enfants et la grande majorité des déportés sont immédiatement assassinés, Denise connaîtra alors l’enfer pendant plusieurs mois. Très malade et affaiblie, elle est transférée le 31 décembre 1944 à Bergen-Belsen et survit par miracle jusqu’à la libération du camp le 15 avril par les troupes britanniques. Ses parents n’auront pas cette chance et ont été assassinés dans le camp.

De retour en France, elle écrit en juillet-août 1945, Le Manuscrit de Cayeux-Sur-Mer, ou elle relate son expérience des camps. Ce texte achevé, elle reste silencieuse sur ce passé pendant des décennies avant de rencontrer Serge Klarsfeld en 1990 qui la convainc de témoigner auprès des jeunes, ce qu’elle fera pendant près de 20 ans. Denise est toujours vivante et vit aujourd’hui dans les Alpes Maritimes. Elle nous a accompagné dans ce projet et nous avons pu échanger longuement durant une vidéo-conférence.

Notre projet intégre la réalisation d’une exposition et d’un court métrage sur le destin de Denise (réalisés par les élèves). Il a été sélectionné par le Mémorial de la Shoah et la région Haute Normandie, ce qui nous a permis de nous rendre en Pologne pour mieux comprendre le génocide et l’expérience de Denise.

Après avoir visité Birkenau le matin (avec l’espace de mise à mort du camp), nous nous sommes rendus à Auschwitz l’après midi. Le récit complet de cette journée (avec des photos très fortes), est à retrouver sur le lien suivant (avec l’autorisation de Simon Louvet, journaliste à Normandie-Actu) :
https://social.shorthand.com/NormandieActu/uyQo1JpfSn/des-lyceens-de-rouen-dans-lenfer-dauschwitz-vous-etes-les-porteurs-de-cette-memoire