Publié : 31 décembre 2017

BOIDIN Caroline


BOIDIN Caroline


Terminale S, spé Maths, à St Joseph, Le Havre
prépa MPSI puis MP* à CORNEILLE


Centrale Lyon en 2011




Spécialités et Points forts de l’Ecole
Specialité production d’energie, semestre en Australie pour un master en management de l’environnement.

Premières expériences professionnelles
1an de césure chez Seureca (Veolia Paris) en appel d’offre et projets internationaux en gestion de déchets
6mois de stage de fin d’étude en usine d’incinération et réseaux de chaleur à Besancon avec Cofely
Premier poste a Londres chez Veolia UK en temps que chef de projet innovation pendant 2ans
Nouveau poste (sept 2017) en tant que responsable contrat de traitement des déchets de la mairie de Westminster a Londres toujours avec Veolia


La formation en classe préparatoire et les souvenirs du lycée Corneille
Je voulais devenir prof de math au lycée, mais ma Math sup m’a un peu dégoutée des maths.... mais j’adore apprendre et j’ai passée deux ans a me gaver d’information. On oublie Normal Sup et donc une école d’ingénieur semblait intéressant. Je souhaitais juste finir en 2 ans et me spécialiser dans l’environnement au sein d’une école CPGE ou grande école.
Malgré la dureté de la formation je garde de très bon souvenirs : que ce soit la première fois où j’ai compris comment un frigo fonctionnait, les noeuds pap de Monsieur Chénel, la vie "d’internat" avec 16h par jours à Corneille entre cantine, sport, colles, révisions et cours. J’aimais bien les salles en bois ancien.
Je me souviens aussi des pleurs, des amis qui ne tiennent pas le choc, des colles qui finissent en 5min... mais les professeurs étaient pour la plupart a l’écoute.

Mon plus important apprentissage à Corneille fut mes limites, je sais dans quelles conditions je suis efficace pour travailler, je peux me concentrer sur des problèmes difficiles et je sais combien de temps il me faut pour réaliser une tache. Cela m’a beaucoup aidé pour jongler entre la vie associative et les exams en école d’ingénieur et également maintenant pour finaliser des papiers important au travail : je me lève a 5h du matin et je boucle le tout en 3h alors que cela me prendrait le triple du temps en journée !

La prépa est une formation très spéciale qui ne convient qu’a une "élite" comme les profs aiment le dire. C’est efficace mais je pense que l’on passe à côté de très bons élèves qui ne sont juste pas formatés aux heures de bachotage... A voir si cette institution peut se renouveler !

PS : comme toute bonne scientifique, mon français est catastrophique... Mais bon maintenant j’écris en anglais, so much better !